« Do It Yourself » : un socle éclairant multicolore

L’année dernière j’ai acheté ce dragon, gravé au laser dans du verre, à Riquewihr en Alsace :

Et ça faisait un moment que je voulais lui faire un socle éclairant. C’est maintenant chose faite et je vais détailler pas à pas sa création ici.

1) Les composants nécessaires

Après avoir fait quelques recherches je commande le nécessaire :

1) Des transistors 2N2222 pour pouvoir faire varier l’intensité des leds
2) Plaques PCB (Prototype Universel Board) pour souder les différents composants
3) Une prise allume-cigare mâle pour alimenter le socle
4) Des Leds de différentes couleurs (je n’utiliserai que les rouges, vertes et bleues)
5) Des potentiomètres 10 kohms pour pouvoir faire varier les intensités de chaque couleur séparément
6) Des fils életriques de petite section (0.2mm²)
7) Un pack de résistances de 1 ohm à 1 Mohm

2) Le schéma électrique

Après avoir échangé avec plusieurs personnes sur un forum autour de mon projet, fait quelques tests (et cramé un potentiomètre ^^), j’arrive à ce schéma qui fonctionne très bien :

Chaque couleur pourra avoir une intensité propre controlée par un potentiomètre. On remarque que les leds rouges sont précédées d’une résistance de 200 ohms alors que les leds vertes et bleues n’en ont pas besoin. C’est à cause de la tension d’alimentation qui n’est pas la même : 3.2V pour les leds vertes et bleues et 2.2V pour les leds rouges. La résistance permet donc de limiter la tension aux bornes de ces dernières.

En passant je vous recommande l’application pour smartphone Electrodroid qui est très pratique quand on fait de l’électronique. Elle permet (entre autres) de calculer la résistance nécessaire pour une led, les valeurs d’un pont diviseur de tension, la valeur des résistances en fonction des couleurs, etc.

3) Soudage des composants

Je décide de commencer par souder toutes les résistances puisque celles-ci sont connectées directement au plus ou à la masse. Ensuite je procède couleur par couleur pour les autres composants :

Je fais de même pour le vert et le bleu :

Le soudage terminé, je fais quelques tests pour voir ce que ça donne. Voila les différentes couleurs que j’ai pu obtenir :

J’aime beaucoup le résultat 🙂

4) Assemblage circuit / socle

Il ne me reste plus qu’à trouver un conteneur pour accueillir le circuit et terminer le socle. Ça n’a pas été évident de trouver quelque chose qui ait les bonnes dimensions et qui soit transparent sur le dessus, mais j’ai fini par trouver chez Cultura cette petite « boite cristal » complètement transparente qui fera l’affaire :

Pour le perçage j’avais prévu de faire ça à la perceuse, mais la boite étant en plastique et donc assez fragile, j’utiliserai finalement un foret à bois directement à la main :

Reste à percer un dernier trou pour faire passer les câbles de l’alimentation :

Ensuite je ressoude les câbles d’alimentation à la plaque PCB et je colle celle-ci pour qu’elle ne bouge plus :

Et voila le « produit » fini :

Et une petite démo en vidéo :

Je pourrais éventuellement peindre la boite sur les côtés pour cacher l’intérieur, mais pour l’instant je trouve que c’est bien comme ça 🙂

 

 

Tu as envie de partager cette article ?

Pour ne pas rater mes prochains articles, inscris-toi à la newsletter :)

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *