Weekend du 18 au 21 mai 2018

Le weekend de la pentecôte je suis partie en Savoie et en Isère.

Saint-Jean-de-Maurienne (Savoie)

Premier arrêt à Saint-Jean-de-Maurienne, à l’espace naturel de la Combe :

Je me suis garer sur le grand parking gratuit et y est passé la soirée et la nuit (c’est un peu bruyant le samedi matin car beaucoup de personnes viennent assez tôt faire leur jogging ou promener leur chien).
Proche du parking il y a des toilettes et donc accès gratuit à de l’eau potable. Le parc propose également un parcours accrobranche.

Saint-Julien-Mont-Denis

Je pars le matin direction Saint-Julien-Mont-Denis pour une randonnée. Le GPS m’amène par le « mauvais » côté au départ de la rando, je suis donc obligé de me garer un peu plus bas que le point de départ. Ce n’est pas grave, il y a un chemin de quelques kilomètres qui me permet de le rejoindre.

Malheureusement j’ai du faire demi-tour en début d’après midi : l’itinéraire me faisait traverser un grand pierrier très dangereux. Le chemin était visible de l’autre côté de celui-ci mais inexistant dans le pierrier lui même (dissimulé par les intempéries ?).
Sur le retour je n’ai pas emprunter exactement le même chemin, celà m’a permis de tomber sur ce troupeau de bouquetins 🙂

Après cette belle journée à la montagne, je reprends la route direction Aussois (un peu après Modane).

Aussois

Je trouve un coin tranquille en bord de route pour passer la nuit :

Le lendemain je pars visiter les forts de l’Esseillon :

De nombreux chemin de randonnées partent un peu dans toutes les directions, permettant de parcourir ce beau lieu à pied 🙂
Il y 4 forts à visiter gratuitement (+ la redoute de Marie-Thérèse que je n’ai pas fais) :

Quelques photos du fort Victor-Emmanuel, qui est le plus grand des quatre, composé de 8 bâtiments :

A noter qu’un jeu de piste a été crée pour les enfants (et les grands enfants ^^) dans le fort : http://www.savoie-mont-blanc.com/offre/fiche/promenade-confort-jeu-de-piste-du-fort-victor-emmanuel/541821

À Aussois vous trouverez également la via ferrata du Diable (la plus longue de France, composée de 7 tronçons indépendants). J’en avais parcouru une partie il y a quelques années, je vous la recommande 🙂

Allemont

Fin d’après-midi je prends la direction de Mont-de-Lans (Isère) . Mais le GPS tente de me faire passer par col du Galibier : 2642m d’altitude et donc fermé à cause de la neige (pourtant Google Maps a bien l’infos car sur la route du col il indique « Interdit à la circulation » – un bug de l’application ?). Bref, je fais demi-tour et passe finalement par le col de la croix de Fer (2064m, encore de la neige mais ouvert) :

Je m’arrêterai finalement un peu plus loin à Allemont, au bord de la retenue d’eau du barrage :

Le soir, une fois que la circulation se fait rare, un beau spectacle s’offre à moi :

Grenoble

Le lendemain, ne sachant pas trop où aller ni quoi faire, je décide de prendre la direction de Grenoble (j’y ai fais une partie de mes études).
Je tombe avec plaisir sur les jardins des incroyables comestibles au Parc Paul Mistral :

A midi, un bon burger végétarien pris chez le casse croute de Dédé 🙂
Je tombe sur une affiche « Réenchanter le monde », une exposition qui à lieu à « La plateforme » place Verdun. Malheureusement ce n’est ouvert que du mercredi au samedi… tant pis.

Aix-les-Bains

Il est déjà temps de rentrer… ne voulant pas faire la route en une traite, je m’arrête à Aix-les-Bains (Savoie) pour une pause plage :

Tu as envie de partager cette article ?

Pour ne pas rater mes prochains articles, inscris-toi à la newsletter :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *